MENUMENU
Toggle Menu

La République du Tchad danse au rythme du FUGEPAC Brazzaville 2020.

8 février 2020

Son Excellence MBODOU Seid, Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Tchad auprès de la République du Congo a reçu en audience, ce vendredi 07 février 2020, Armand Claude ABANDA, Président Exécutif du Forum des Universités et Grandes Ecoles Professionnelles d’Afrique Centrale.

Les deux personnalités saluent la nouvelle dimension sous-régionale que connaît l’ancien FUGEC(Forum des Universités et Grandes Ecoles du Cameroun), devenu FUGEPAC, et dont la première édition avait été organisée à N’Djamena les 29 et 30 avril 2019. Aussi le diplomate tchadien a-t-il félicité le Président Exécutif pour la bonne gestion du projet, dont la troisième édition se tient le 27 mai de cette année dans la capitale congolaise. Il promet de rendre compte au Chef de l’État tchadien, en vue de la participation du pays de Toumaï au rendez-vous de Brazzaville.

De nouveaux partenaires pour rehausser l’éclat.

Le 02 février à Brazzaville, le Pca de l’Iftic-Sup (M. Abanda) a rencontré le Directeur général de l’Uba Congo, Vincent Ngimbock. Et d’après certaines indiscrétions, Digital Transformation Alliance (Dta) de Sama Mbang entend drainer de nombreuses entreprises européennes de son secteur d’activité au pays du président Denis Sassou Nguesso. Une aubaine pour les universités et grandes écoles professionnelles de l’Afrique centrale pour nouer de partenariats fructueux. Dassault Systèmes (basée à Paris), l’autre invitée spéciale de FUGEPAC 2020, va conduire d’autres partenaires technologiques européennes dans la capitale congolaise. Une véritable foire d’affaires en vue en faveur de l’éducation et de la formation relevée des jeunes annoncée en ce premier semestre 2020 en Afrique subsaharienne.

président fugepac

Gratitude.

L’occasion pour le ministre de l’Enseignement technique et professionnel, de la Formation qualifiante et de l’Emploi de féliciter de vive voix le président exécutif et l’ensemble de son équipe pour l’heureuse initiative du Fugepac. Avant de se proposer de porter personnellement le dossier à la très haute attention du président de la République du Congo. Et lésiner sur le temps, le membre du gouvernement demandé à M. Abanda de lui faire tenir, dans les meilleurs délais, des propositions de formation et d’assistance technique pouvant contribuer à offrir des perspectives d’insertion professionnelle aux jeunes. En retour d’ascenseur, le Représentant résident de l’Iai-Cameroun a exprimé ses vifs remerciements aux différentes autorités rencontrées le 03 février à Brazzaville. Non sans promettre une franche collaboration, pour le succès sans précédent du Fugepac et l’épanouissement de la jeunesse africaine.

Conclusions probantes.

D’après un membre de la délégation, les rencontres sur fond d’échanges conviviaux tenues ont abouti à des conclusions qui augurent une bonne organisation du Fugepac 2020 à Brazzaville. Il s’agit, notamment, de la disponibilité du recteur et de tous les chefs d’établissement de l’Université Marien
Ngouabi à participer à ce rendez-vous du savoir et savoir-faire à l’échelle sous-régionale. Bien plus, l’ensemble du personnel de cette institution universitaire est disposé à mettre son expertise à contribution pour soutenir le comité d’organisation du forum. Le Directeur général de l’Inrap a proposé
de convier cet événement les directeurs des instituts de pédagogie des autres pays d’Afrique centrale
pour un échange d’expériences. Une réflexion commune projetée sur les politiques du livre scolaire afin
d’aboutir à la création d’un Institut pédagogique régional. La manifestation d’un intérêt pour ‘’Fils
de Prélat’’, célèbre roman de l’écrivain camerounais Armand Claude Abanda, par le Directeur général de l’INRAP. C’est dans cette perspective que le responsable de l’Inrap a formulé la demande d’une présentation officielle de cet ouvrage à la communauté éducative du Congo. Au même moment, il est requis une formation du personnel de l’Inrap dans les métiers de l’informatique afin de les arrimer aux nouvelles méthodes de management des logiciels et plateformes numériques à contenu éducatif.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Armand Claude ABANDA
RR- IAI Cameroun & PCA IFTIC-SUP
%