MENUMENU
Toggle Menu

Quand l’agriculture, les TIC et les techniques du management se rencontrent !

28 janvier 2020

L‘institut de management du MANENGOUBA (ISMAM) et l’Institut Africain d’Informatique (IAI-Cameroun) consolident les relations qui les unissent dans le cadre de leur collaboration.

Du 24 janvier au 26 janvier 2020, une délégation de l’ISMAM de Nkongsamba a effectué une visite d’échange et d’amitié au siège de l’Institut Africain d’Informatique (IAI-Cameroun).

 

 

Plusieurs activités ont meuble leur séjour notamment une conférence, des charges scientifiques, un match de football et une soirée de gala. Au cour de la journée du 25 janvier, les étudiants des deux institutions ont assisté à une conférence sur le leadership et l’entreprenariat avec pour thème « REGARD CROISE SUR DES ETINERAIRE ATYPIQUE ; Armand Claude  Abanda et Gabriel DJANKOU NKUISSI » était en présence de l’icône Alain BELIBI.

Passionnait de l’entrepreneuriat, Emeline ATSENA a tenue en haleine les centaines d’étudiant réuni pour la conférence « mon message aux étudiants est d’entreprendre par passion. Chacun d’entre nous a une lumière en lui. Ce trésor, il doit pouvoir  le faire briller et non le garder sous la table » argue-t-elle. Selon elle, le talent que ces étudiants ont en eux leur permettra d’entreprendre demain non seulement pour produire de la richesse mais surtout de la valeur. « Cette valeur sera utile à notre société pour un environnement agréable dans notre pays.C’est à nous qu’il appartient de bâtir un environnement stable que nous allons léguer aux générations qui vont nous suivre ». Cette entrepreneure propose des projets de développement intégré à fort impact socio-économique aux communes. Auteure, réussir son entreprise en cinq étapes es son 1er ouvrage.

Pour Gabriel DJANKOU NKUISSI promoteur de l’ISMAM, institut donc il a la charge est heureuse « de rentre cette visite d’amitié et d’étude que nous avons souhaité de tous nos vœux à notre partenaire de IAI-Cameroun qui nous avait déjà fait l’honneur de nous rendre visite il y’a un an. C’est un moment fort pour notre institution de vivre dans la réalité de nos partenaires que nous signons. C’est un moment fort également pour nos étudiants qui pour la plupart découvre Yaoundé, surtout que nous avons les déplacés du Nord-Ouest et du Sud – Ouest qui sont très heureux d’être avec nous ici ».

A l ’en croire, ISMAM-IAI est un partenariat qui se veut gagnant gagnant qui créé des choses novatrices qui permette de faire avancer à la fois les étudiants à l’entrepreneuriat réel et surtout vers le succès personnel pour le développement de notre pays. Il ajoute : « je leur ai dit entreprendre c’est entrer et prendre. Tout le monde entre dans le monde et va prendre sa part de gâteau du monde. Le message que je leur transmets, la persévérance et le gout de l’effort mais surtout savoir que rien n’est donné. Les jeunes aujourd’hui ont la facilité de vouloir arriver sans être partis et vouloir commencer par là ou on arrive. Nous les avons exhortés à plus de patient ».

L’hôte Armand Claude ABANDA représentant résidant de l’IAI-Cameroun a également partagé son expérience avec les jeunes. Il a exhorté les étudiants a tué le culte du matricule parce que le développement passe par l’entreprenariat. Aussi pour lui, « le partenariat entre ISMAM et IAI-Cameroun doit être pratique et contrait et avoir des retombés sur les étudiants des deux établissements. A l’ISMAM ; il travaille beaucoup dans le secteur agricole qui est prisé par les pouvoirs publics qui encourage les jeunes. Ceux de l’IAI sont des spécialistes du numérique qui est le levier de l’économie mondial. Si on arrive à mettre en commun c’est deux expertises nous pouvons créer des richesses. Nous avons vu ce que les étudiants de l’ISMAM sont capable de produire (Pastèque choux etc.) ».

Le représentant résidant est d’avis que les étudiants de l’IAI peuvent mettre en place une plateforme qui met de commercialiser cette production au niveau mondial. C’est une occasion de brassage entre les étudiants de plusieurs régions pour consolider le vivre ensemble qui ne doit pas être un vain mot.

Emmanuel Dauphin FOTSO, surveillant générale a trouvé le séjour à Yaoundé et particulièrement à l’IAI fort chaleureux. La mayonnaise a fini par prendre. Le séjour a été radieux et merveilleux « Le représentant résidant de l’IAI-Cameroun nous a appris que la vie n’est pas facile, dit-il, et qu’il ne suffit pas d’avoir de bonne aptitude mais avoir de bonne habitude dans la durée de même que le promoteur de l’ISMAM a souligné que si on naît pauvre il nous revient de changer notre situation. Nous voulions que ce séjour se prolonge pour qu’on puisse rester dans cette enseigne.»

Si l’on en croît BEHANZIN Christian Raymond étudiant de l’IAI-Cameroun, « ces étudiants sont chaleureux, le petit moment passé avec eux était très agréable. Nous avons été épatés par leur niveau. Nous envisageons une franche collaboration pour de nombreux projets. Nous avons gardé contact et nous allons travailler ensemble ».

Le partenariat entre les deux institutions a été signé en novembre 2018.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Armand Claude ABANDA
RR- IAI Cameroun & PCA IFTIC-SUP
%